les cicatrices  
 
Accueil
 
La chirurgie esthétique et plastique des paupières
 
Le chirurgie au laser des troubles de la vue

La cicatrice cutanée est, bien sûr, un facteur important du résultat d'une intervention. Celle-ci varie selon les sujets, l'âge et le teint de la peau. Elle est également étroitement dépendante  de certains facteurs nocifs, qui sont d'ailleurs ceux qui dominent l'étiologie du vieillissement prématuré de la peau du visage : tabagisme actif et passif, ensoleillement exagéré, UVA, fatigue, stress, mauvaise hygiène, mouvements forcés des muscles  péri-oculaires, position déclive fréquente de la tête, certains médicaments ou certaines habitudes alimentaires toxiques, etc. La peau des sujets d'origine africaine cicatrise souvent de façon plus hypertrophique que celle des européens. La cicatrice d'un enfant sera visible plus longtemps que celle d'un adulte.    D'une façon générale, les cicatrices sont invisibles après un certain délai  qui peut varier d'une quinzaine de jours (plus particulièrement si le chirurgien utilise des méthodes de micro-chirurgie) à quelques mois. La cicatrice de la paupière supérieure est enfouie dans le sillon naturel sus-palpébral et ne se voit pas quand les yeux sont ouverts.
La cicatrice de la paupière inféieure, sous la lisière du bord ciliaire inférieur est quasiment invisible à l'oeil nu. Parfois il n'y a pas d'incision de la peau de la paupière inférieure, l'accès aux poches de graisse se faisant dans certaines indications très précises par la conjonctive, à l'intérieur de la paupière.
Le Docteur David étant chirurgien ophtalmologiste de formation, toutes ses interventions sont réalisées au bio-microscope opératoire et les cicatrices sont fermées par des surjets, invisibles à l'oeil nu, de fils dont le diamètre figure parmi les plus fins éxistant en chirurgie. La seule précaution à respecter est de ne pas s'exposer pendant quelques temps, les yeux fermés, aux rayonnements directs du soleil ou des UV.

© 2009