pourquoi  
 
Accueil
 
La chirurgie esthétique et plastique des paupières
 
Le chirurgie au laser des troubles de la vue

Demandez  à un homme ce qui le séduit le plus chez une femme. Après avoir plaisanté sur sa belle poitrine, ses jambes de gazelle, il répondra immanquablement son regard. Seulement, avec le temps, ce regard charmeur a tendande à s'alourdir. Les paupières s'affaissent, les cernes se creusent ou se marquent de poches. Des rides péri-oculaires apparaissent de plus en nombreuses et profondes. Le regard est aussi un élément essentiel de la personnalité d'un homme, et si son approche est faite avec  une considération un peu différente sur les plans ethétique et socio-professionnel, sa prise en charge thérapeutique, parfaitement justifiée, est faite de la même manière.

Il faut alors recourir à une chirurgie des paupières (blépharostoplastie), intervention qui permet de retrouver le regard de sa jeunesse, en tout cas de supprimer son aspect terne et fatigué. La peau des paupières étant la plus fine du visage, c'est souvent là que s'inscrivent les premiers signes de la fatigue et de l'âge. Il suffit d'éliminer l'excès cutané ou graisseux pour restituer au regard toute son expression. Parfois la laxité importante de la peau des paupières aboutit, chez les personnes d'un certain âge, à la création d'un large repli cutané dépassant le rebord ciliaire et provoquant une amputation nette et très invalidante du champ visuel supérieur bilatéral. Dans ces cas, le caractère esthétique pur est dépassé, et il est réalisé une blépharoplastie dite "fonctionnelle", dont les caractéristiques sont exactement les mêmes que celle d'une intervention classique des paupières.

Mais s'il est évident que l'objectif de la chirurgie esthétique est un embellissement ou un rajeunissement, il faut avoir conscience qu'il s'agit là de chirurgie parfois sophistiquée, et savoir qu'il n'existe pas de miracle. Il ne s'agit pas d'une science exacte, car certains paramètres conditionnant le résultat final (notamment les processus cicatriciels) ne sont pas entièrement contrôlés, ni par le chirurgien, ni par le patient. Il est par conséquent, impossible de garantir des résultats parfaits et il arrive que des retouches soient nécessaires, même avec un chirurgien expérimenté.

Certains opérations peuvent être avantageusement complétées par un lissage cutané peri-orbitaire au Laser, un peeling ou par des injections de toxine botulique. Ces indications sont pesées en fonction de l'existence éventuelle de lésions annexes, et plus particulièrement de rides frontales ou péri-orbitaires.

© 2009